On parle de l'Exposition Trajectoire sur Booska-P.

Article par Jeune Dauphin pour Booska-P.

Capture d’écran 2019-02-01 à 12.29.02.png

Le basketball est le sport de rue par excellence. Dans les années 30, il a été popularisé aux Etats-Unis qui ont fait installer de nombreux paniers à travers tout le pays. Peu onéreux pour le gouvernement, ce loisir était destiné en priorité aux populations pauvres. Aujourd'hui, le basketball brille dans le monde entier, notamment grâce à la renommée croissante de la NBA et les stars qui foisonnent dans cette ligue. A Paris, un hommage original sera rendu à ce sport...

Quand l'art s'éprend du basketball

La fascination du public pour le sport s'est étendue jusque dans les sphères de l'art. De grands artistes contemporains se sont inspirés du basketball pour composer des oeuvres capitales. On se souvient notamment de Jeff Koons qui s'est servi de balles oranges pour délivrer un message social fort, de Basquiat ou encore Daniel Arsham. Depuis, cet engouement s'est démocratisé au point que de multiples artistes de tous les horizons se sont inspirés du basketball pour l'élaboration d'oeuvres. Trajectoire studio, conscient de ce phénomène, organise du vendredi 8 au dimanche 10 février une exposition qui mêle ce sport à l'art contemporain.

Retrouvez l’article en intégralité sur le site de Booska-P.